Aller aux pages 1 - 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74




Question posée Le dimanche 30 Juillet 2017.

Bonjour Monsieur CONTRUCCI, je souhaiterai savoir si le 13eme volume des Mystères de Marseille va bientôt paraître ...je suis fan de cette série et il me tarde de pouvoir lire la suite des aventures de mon reporter préféré Raoul SIGNORET 😊
Cordialement

Marie Helene LAUGIER
maritournelle98@gmail.com

Bonjour chère Madame et fidèle lectrice.
Je crois savoir qu'il y a un 13ème volume en préparation des "Nouveaux Mystères de Marseille".
Raoul Signoret se trouve actuellement dans une situation embarrassante, mais je ne désespère pas de le tirer de là.
Surtout ne le répétez à personne!
Très amicalement,


Question posée Le samedi 8 Juillet 2017.

Est ce que c'est difficile d'écrire des jolis livres? Moi, je trouve que ça a l'air difficile pasque j'y arrive pas. Alors, j'écris des livres vilains. Mais bon, tant si un jour j'ai UNE idée, est ce que vous pensez que je peux écrire un joli livre? Pasque je serai drôlement content. Oh, oui. Vous pouvez pas me la donner cette idée? Je serais drôlement content et je pourrais, peut-être, avec l'aide de Ste Thérèse de l'Enfant Jésus écrire, enfin, un joli livre.

Gilles Ascaride
gilles.ascaride@orange.fr

Cher monsieur
Écrire de jolis livres, il n'y a rien de plus facile. Je connais une méthode infaillible à la portée des gens sans idées comme vous dites l'être.
Vous commencez par écrire un livre vilain, même très vilain, rempli de personnages pas beaux, mesquins, avares, méchants, hypocrites et même hépatiques, si ça vous fait plaisir et si ça correspond à votre nature profonde.
Puis vous prenez des sous et vous allez acheter chez le marchand un Dictionnaire des Antonymes. Antonyme, ce n'est pas - comme vous le croyez - le prénom d'un empereur romain de la décadence, c'est un dictionnaire qui dit le contraire des mots. On en trouve partout, y compris chez l'épicier du coin.
Quand vous avez fait ça, vous retournez chez vous, vous reprenez votre roman et chaque fois que vous trouvez un mot vilain, vous le remplacez par un mot joli. Et à la fin vous avez un joli livre, qui s'est fait tout seul. C'est un peu long, je le reconnais, mais je vous garantis le résultat.
Ne me remerciez pas, c'est un plaisir pour moi d'aider ceux qui n'ont pas de talent.


Question posée Le mardi 4 Juillet 2017.

Monsieur,
 
J'ai eu le plaisir de vous rencontrer il y a quelques années lorsque nous avions organisé de concert un dîner débat à l'Oeuvre Allemand sur le Polar marseillais. Je reprends contact avec vous sur le conseil de mes amis Jean-Pierre et Chantal Perrin, les kinés .
Une de mes relations, marseillaise d'origine, mais déplacée dans "le Nord", Catherine Soullard , va publier à l'automne un livre qui prend sa source à Marseille, en 1947 et souhaiterait pouvoir le faire connaître chez nous, son éditeur ne paraissant pas disposer d'un réseau utile.
Je vous cite ce qu'elle me dit de son livre :
 
"Juste quelques éléments concernant la parution de mon prochain livre, il sort au premier octobre aux éditions Pierre Guillaume de Roux et s'appelle "Suzanne, 1947".
C'est un récit portant sur le début de la guerre d'Indochine,
Une femme enquête sur l'amour qui a lié sa mère, infirmière, à un jeune lieutenant de la Légion étrangère  tué au Tonkin, au début de la guerre d'Indochine, lors de la bataille de Gia-Loc en octobre 1947.
 
L'héroïne est de Marseille, j'évoque  le départ des bateaux vers l'Indochine, les gardes de la Croix Rouge sur la Gineste ..... "
 
Vous pouvez trouver plus de détails concernant C.Soullard sur Wikipedia.
 
Elle m'a demandé si je pouvais l'aider à faire accéder son livres aux devantures de quelques librairies et plus généralement lui donner un peu de notoriété. N'étant pas de la partie, je cherche un mentor qui pourrait lui indiquer des pistes.
Je vous remercie donc par avance de me faire savoir quel conseil vous pensez être en mesure de lui donner.
 
Cordialement
 
Yves Richelme

Yves Richelme
yves.richelme@orange.fr

Répondu par courriel


Question posée Le lundi 26 Juin 2017.

Bonjour, je souhaiterai savoir si un des prochains mystères de Marseille pourrait se dérouler dans le quartier Baille mon lieu de naissance et le vôtre si je ne m'abuse. J'aimerai beaucoup le voir décrit au début du XX siècle avec quelques anecdotes. Merci

Littardi Karine
karine.amoros@departement13.fr

À vrai dire, vous me prenez un peu au dépourvu, chère lectrice. Je n'avais pas prévu de penser au boulevard Baille. Mais je vous promets que si jamais je trouvais quelque chose à en dire, je ne manquerais pas de m'y appliquer.
Cordialement,


Question posée Le jeudi 22 Juin 2017.

Je viens de recevoir votre courriel et cela m'interpelle. Y a t'il un roman sous roche svp cher Monsieur

MICHEL Yves
ym27400@gmail.com

On peut dire comme ça...
"Sous roche", ce n'est pas le reflet exact de la situation actuelle, disons qu'il y a un texte de pure fantaisie à propos de la légende de la fondation de Marseille, une sorte de récréation, dont la "première" sera donnée sous forme de lecture - faite par Gilles Ascaride - le 12 juillet 2017 au Centre Culturel de Septêmes-les-vallons à 18 h.30, et ensuite, si on creuse encore plus profond sous la roche, on pourrait apercevoir quelque chose ressemblant à un roman. C'est en cours, donc je n'en dirai pas plus.
Cordialement


Question posée Le mercredi 14 Juin 2017.

Décidément, je viens de finir La vengeance du roi soleil, que je n'ai pas pu consommer avec modération et j'ai retrouvé Duchon et Doris !

Dupuy Michel
michel.dupuy2@sfr.fr

Bien sûr, puisque ce sont les petits-enfants des deux premiers ;-)


Question posée Le mercredi 7 Juin 2017.

Bonjour,
Je suis journaliste pour le magazine Détours en France et je réalise, avec un photographe, un numéro de 80 pages sur Marseille et la Provence qui sortira en janvier 2018.
Nous produisons entre mi juin et début juillet. Sur Marseille, nous réalisons des portraits de personnes (écrivain, urbaniste, chef, pilote...) qui nous livrent leur regard sur la cité. Nous serions ravis d'avoir votre vision de journaliste et d'écrivain sur la ville. Seriez-vous d'accord pour nous accorder une (bonne) heure de votre temps pour réaliser ce portrait avec photo ? Voici mes coordonnées : 06 17 63 61 55. Bien à vous, Florence Donnarel.

Florence Donnarel
florencedonnarel@yahoo.fr

Répondu par courriel





Aller aux pages 1 - 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74